Source : article Ouest France 18/05/18


Les villes cherchent à améliorer la qualité de vie de leurs habitants en augmentant la place accordée aux arbres et jardins. L’objectif est d’évoluer vers de véritables « forêts urbaines ».

Les zones urbanisées occupent environ 10 % des surfaces terrestres, une proportion qui ne cesse de croître. Ces espaces constituent les milieux de vie de plus de 50 % de la population mondiale et contribuent de manière importante au changement climatique.

Pour lire la suite : ouest-france.fr